Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » Glossaire Énergie - Eau - Air - Déchets
Isolez vos combles pour 1€ !

Glossaire Énergie - Eau - Air - Déchets

Pour mieux comprendre les économies d'énergie, la qualité de l'air, de l'eau et la gestion des déchets nous avons mis cet abécédaire à votre disposition.

Les économies d'énergie, la qualité de l'air, de l'eau et la gestion des déchets sont des sujets qui possèdent des terminologies propres et associées. Retrouvez la définition que vous cherchez, afin de mieux comprendre les enjeux des économies d'énergie d'aujourd'hui et de demain !

L'ENERGIE EST NOTRE AVENIR, ECONOMISONS-LA !

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z

e
 
E.C.S. (Eau chaude sanitaire)
Eau potable utilisée au quotidien aussi bien pour la toilette que pour la cuisine ou les besoins ménagers. La production d'eau chaude sanitaire peut être indépendante ou liée au chauffage.
 
E.E.
Economie d’Energie
 
Eau brute
Eau prélevée dans les cours d’eau et ou nappes d’eau souterraines
 
Eau Chaude Sanitaire (ECS)
Eau potable utilisée au quotidien aussi bien pour la toilette que pour la cuisine ou les besoins ménagers. La production d'eau chaude sanitaire peut être indépendante ou liée au chauffage.
 
Eaux de pluie efficace
la quantité d’eau de pluie qui vient remplir, recharger les nappes phréatiques
 
Eco-bilan ou ecobilan
Processus d'analyse des impacts environnementaux d'un produit : extraction et transformations des matières premières, impacts des habitudes de consommation, fin de vie du produit, etc. Il peut déboucher sur une Analyse du Cycle de Vie (ACV).
 
Ecoconception ou éco-conception
Désigne une démarche globale, centrée sur le produit, qui consiste à prendre en compte des critères environnementaux dès la phase de conception d'un produit. Cette démarche concerne l'ensemble des phases du cycle de vie du produit, c'est-à-dire de l’extraction des matières premières à la production, en passant par sa distribution, son utilisation et sa fin de vie (recyclage).
C'est une approche préventive et multicritère des problèmes environnementaux : eau, air, sol, bruit,
déchets, matières premières, énergie, etc. L'objectif principal de la démarche est de diminuer quantitativement et/ou qualitativement les impacts d'un produit ou d'un service, tout en conservant ses qualités et ses performances intrinsèques. L'éco-conception vise :
    • A évaluer les principaux impacts d'un produit ou d'un service grâce à différentes méthodologies et divers outils ; 
    • A minimiser ces impacts par différentes mesures : changement de matériaux, meilleure efficacité énergétique, recyclabilité des matériaux, reprise des produits en fin de vie.
 
Écoconstruction
Construction à caractère écologique, respectant essentiellement l’environnement : intégration douce dans le paysage, déchets minimisés et non toxiques, énergies renouvelables favorisées.
 
Écolabel
Labellisation officielle de produits présentant des avantages écologiques comme c'est le cas pour certaines peintures, colles, filtres à café, sacs poubelles, ... L'attribution est un exercice délicat qui doit théoriquement s'appuyer sur un écobilan et une analyse du cycle de vie du produit. Elle peut-être accordée à partir d'un seul critère ou d'analyse multicritères. En France on retrouve l’ecolabel NF environnement.
 
Ecomobilité scolaire (PDSE)
L’Ecomobilité scolaire est une démarche qui permet de repenser les trajets domicile-établissement scolaire ou universitaire autrement qu’en utilisant la voiture. Elle passe notamment par les Plans de déplacements d'établissement scolaire (PDES) qui visent à optimiser l'organisation des déplacements à l'échelle d’un établissement scolaire ou universitaire, en mettant en œuvre des solutions innovantes et respectueuses de l'environnement : marche, vélo, transports en commun et covoiturage.
 
Economie solidaire
Elle privilégie les actions sociales et environnementales par rapport aux objectifs commerciaux et financiers : la micro finance (le crédit de solidarité), les systèmes d'échange locaux, l'épargne ou l'investissement solidaire, le commerce équitable, les entreprises d'insertion font partie de l'économie solidaire.
 
Ecoproduit
A service rendu identique, l'écoproduit est un produit qui est source de moins d'impacts sur l'environnement, tout au long de son cycle de vie, que d'autres produits d'usage similaire : il s'agit donc d'une notion relative.
 
Éco-quartier
un Éco-quartier est un quartier urbain, conçu de façon à minimiser son impact sur l'environnement, visant généralement au moins une autonimie énergétique et cherchant à diminuer son empreinte écologique et/ou rembourser sa dette écologique.
 
Eco-responsabilité
L'éco-responsabilité consiste à intégrer les préoccupations environnementales et sociales dans la gestion du patrimoine et le fonctionnement des administrations publiques. La crédibilité de la dynamique engagée par la Stratégie nationale de développement durable nécessite que l'Etat s'applique à lui-même les démarches qu'il entend promouvoir auprès des autres acteurs. Ainsi, l'Etat doit veiller à prendre en compte les impacts économiques, sociaux et environnementaux de chacune de ses actions.
 
Ecosystème
Système au sein duquel il existe des échanges cycliques de matières et d'énergie, dus aux interactions entre les différents organismes présents et leur environnement. C'est l'ensemble des êtres vivants et des éléments non-vivants, aux nombreuses interactions d’un milieu naturel. L’écosystème se caractérise essentiellement par des relations d’ordre bio physico-chimique. On parle d'écosystème aquatique, d'écosystème montagnard, etc.
Une perturbation de l’écosystème est une modification rapide d’un ou plusieurs paramètres conduisant à une rupture dans l’équilibre écologique. Ces variations peuvent être :
    • Biologiques : apport ou disparition important d’organismes constituant la biocénose 
    • Physiques : modification de facteurs abiotiques tels que le pH, la température. 
    • Chimiques : pollutions diverses. 
On retiendra comme principaux perturbateurs : les hydrocarbures, les antibiotiques, les détergents, les pesticides, les matières minérales, les métaux lourds, etc
 
Effet de serre
Phénomène naturel qui permet la vie sur Terre. Sans cela, la surface terrestre aurait une température moyenne de -18°C au lieu de +15°C. L’effet de serre naturel de notre atmosphère est donc un phénomène bénéfique. L’effet de serre fonctionne de la manière suivante : le soleil envoie en direction de la Terre des rayons, qui réchauffent la surface de notre planète. La Terre ré-émet elle-même cette énergie sous forme de rayons infrarouges. Les gaz à effet de serre, présents dans l’atmosphère, arrêtent et absorbent cette énergie, amenant un réchauffement supplémentaire. Ce sont les activités humaines, entraînant une augmentation sans précédent de la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, qui sont dangereuses. Il en résulte un réchauffement additionnel de la surface de la Terre, ayant des conséquences sur le climat.
 
Efficacité énergétique
capacité à produire autant ou plus (de chaleur par exemple) avec moins d’énergie.
 
Efficacité thermique
L’efficacité thermique traduit la capacité du récupérateur à réaliser un échange thermique entre l’air rejeté et l’air neuf admis.
 
Effluent
Terme générique désignant une eau résiduaire urbaine ou industrielle, et plus généralement tout rejet liquide véhiculant une certaine charge polluante (dissoute, colloïdale ou particulaire). Ces effluents recèlent des composants organiques ou chimiques nuisibles à l’environnement.
 
Elastomère
Labellisation officielle de produits présentant des avantages écologiques (Marque NF Environnement ou Éco-label européen), comme c'est le cas pour certaines peintures, colles, filtres à café, sacs poubelles, etc. L'attribution est un exercice délicat qui doit théoriquement s'appuyer sur un Écobilan et une analyse du cycle de vie du produit. Elle peut-être accordée à partir d'un seul critère ou d'analyse multicritères.
 
Electricité primaire
Electricité d’origine nucléaire, hydraulique, éolienne, solaire photovoltaïque et géothermique.
 
Emballage
Objet qui, quelle que soit la nature des matériaux dont il est constitué, est destiné à contenir, à protéger des marchandises, à permettre leur manutention et leur acheminement du producteur au consommateur ou à l'utilisateur, et à assurer leur présentation.
 
Empreinte écologique
Outil de mesure de la pression qu'exerce l'homme sur la nature. Elle évalue la surface productive nécessaire à une population pour répondre à sa consommation de ressources et à ses besoins d'absorption de déchets. La surface productive disponible par personne est de 2 hectares. Or, l'empreinte écologique mondiale moyenne est de 2.9 hectares par personne.
 
Energie
Grandeur physique nécessaire à la réalisation d'un travail (mécanique, chimique, ...) matérialisée sous différentes formes d'énergie : calorifique ou thermique (chaleur), électrique (électricité), mécanique, chimique. Son origine peut-être fossile (charbon, pétrole, gaz, uranium), renouvelable (vent, soleil, bois, eau chaude, biomasse, hydraulique, marées), ... .
 
Énergie dérivée ou secondaire
Toute énergie obtenue par la transformation d’une énergie primaire (en particulier électricité d’origine thermique).
 
Énergie durable
Désigne une forme d'énergie dont l'exploitation continue n'est pas nuisible à l'humanité.
 
Énergie finale
le fioul, l’électricité, l’essence, etc…. que nous consommons tous les jours sont de énergies finales c'est à dire qu’elles ne se rencontrent pas à l’état naturel mais qu’elles sont issues d’un processus de fabrication par transformation d’énergies primaires comme le charbon, le vent, l’énergie éolienne ou solaire, l’uranium, le pétrole, etc.
 
Énergie fossile
Désigne l'énergie produite à partir de composés issus de la décomposition sédimentaire des matières organiques, c'est à dire principalement composé de carbone(pétrole, charbon, gaz naturel…). La combustion des énergies fossiles est la principale source d’émissions des gaz à effet de serre au niveau mondial.
 
Energie géothermique
énergie extraite des eaux ou de la vapeur d’eau présentes dans certaines zones.
 
Énergie nucléaire
Désigne l'énergie produite par les réacteurs des centrales nucléaires au sein desquels une réaction en chaîne (fission nucléaire avec l'uranium comme matériau fissile) est contrôlée.
 
Énergie primaire
Ensemble des produits énergétiques non transformés, exploités directement ou importés tels que pétrole brut, schistes bitumineux, gaz naturel, combustibles minéraux solides, biomasse, énergie solaire, énergie hydraulique, énergie éolienne, géothermie, énergie nucléaire.
 
Énergie secondaire ou dérivée
Toute énergie obtenue par la transformation d’une énergie primaire (en particulier électricité d’origine thermique).
 
Énergie verte
ésigne l'énergie qui est produite à partir de sources d'énergies renouvelables (solaire, hydraulique, éolienne, géothermique ou biomasse) et de cogénération de qualité : production combinée de chaleur et d'électricité permettant une efficacité énergétique plus élevée.
 
Énergy star
Label indiquant qu'un moniteur est équipé d'un processeur qui réduit la consommation d'énergie quand l'écran n'est pas utilisé pendant un certain temps.
 
Enerplan
Association professionnelle de l’énergie solaire. Cette association agit pour la promotion et le développement de l’énergie solaire et la représentation d’un secteur en plein développement. Enerplan regroupe l'ensemble de l’offre industrielle et commerciale solaire en France. Pour le solaire thermique comme pour le photovoltaïque, Enerplan travaille en partenariat avec l’ADEME, les pouvoirs publics et les autres organisations professionnelles.
 
Enfouissement
Stockage dans le sol. Selon leurs caractères polluants, les déchets sont orientés vers des classes différentes de CSDU. Les lixiviats (voir définition) sont récupérés et traités avant rejet. Selon la nature, la quantité et les objectifs de traitements, différents procédés sont utilisés : traitements biologiques, chimiques, physico-chimiques, séparations par membrane, concentration. Le biogaz est capté et brûlé en torchère ou valorisé par la production de chaleur, d'électricité, de carburant.
 
Engrais
Substances apportées au sol en vue de fournir aux plantes les nutriments dont elles ont besoin.

Les engrais sont des substances, le plus souvent des mélanges d'éléments minéraux, destinées à apporter aux plantes des compléments d'éléments nutritifs de façon à améliorer leur croissance et augmenter le rendement et la qualité des cultures. Généralement, les engrais sont incorporés au sol, mais ils peuvent aussi être apportés par l'eau d'irrigation. Cette dernière technique est employée aussi bien pour les cultures en sol (traditionnelles), que hors sol (sur substrat plus ou moins inerte, tel que terreaux, tourbes, laine de roche, perlite, vermiculite, etc). Une autre technique particulière, la culture hydroponique, permet de nourrir les plantes sans aucun substrat. Les racines se développent dans des « gouttières » où circule une solution nutritive -eau plus engrais-. La composition et la concentration de la solution nutritive doivent être constamment réajustées.

Dans certains cas, une partie de la fertilisation peut être réalisée par voie foliaire, en pulvérisation. En effet, les feuilles sont capables d'absorber des engrais, s'ils sont solubles et si la surface de la feuille reste humide assez longtemps. Cette absorption reste toutefois limitée en quantité. Ce sont donc plutôt les oligo-éléments qui peuvent être apportés ainsi, compte tenu des faibles quantités nécessaires aux plantes.

Les engrais sont utilisés dans le cadre de la démarche plus générale de la fertilisation, en agriculture et lors des activités de jardinage en tant que produits fertilisants.
 
Epandage
Technique consistant à répandre divers produits sur des champs de cultures.
 
Etanchéité
Désigne l’état de ce qui est étanche donc impénétrable par un liquide : voile d'étanchéité, barrage, bassin de rétention.
 
Etiage
Baisse périodique des eaux d’un cours d’eau ; le plus bas niveau des eaux
 
Étiquette énergie
Conçue par la commission européenne en 1994, elle indique la consommation électrique et les performances (lavage, séchage, volume….) des appareils électroménagers et des lampes. L’étiquette énergie constitue une véritable fiche d'identité de l'appareil et vous guide pour vous permettre de réaliser des économies en vous indiquant la catégorie énergétique des appareils : de A le plus économique à G le plus gourmand en kWh.
Elle peut aussi inclure des critères facultatifs comme le niveau sonore.
 
Eutrophisation
d'un milieu aquatique, tel que cours d'eau ou mares, désigne originellement et simplement son caractère eutrophe, c'est-à-dire la richesse en éléments nutritifs, sans caractère négatif.
 
Evaporateur
Désigne un échangeur thermique dans lequel le fluide thermodynamique liquide à basse pression est vaporisé par la chaleur extraite de la source ou du fluide primaire. Appareil utilisé, notamment en sucrerie, pour évaporer l'eau des jus en provenance de diffuseurs, afin de les concentrer ou en traitement des eaux.
 
Evaporation
Transformation d’un liquide en vapeur par sa surface libre
 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.