Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » Les négociations climatiques stagnent à Bonn

Les négociations climatiques stagnent à Bonn

La rencontre des 196 membres de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) se montre plutôt infructueuse. Les dix journées de tractations, qui ont débuté le 1er juin dans le World Conference Center à Bonn, ont pour but de clarifier et d’alléger le document de 136 pages conclu en février à Genève et qui doit servir de socle au texte de négociations présenté en fin d’année à Paris en ouverture de la COP 21.

«  Il est urgent de faire plus de progrès substantiels et d'avancer à un rythme plus soutenu »

« Chaque rendez-vous doit constituer un pas supplémentaire vers l'accord », a prévenu Laurent Fabius avant de lancer les négociations de Bonn et de présider a 21e conférence mondiale sur le climat qui aura lieu en décembre prochain à Paris. Cependant, l’occasion de faire un pas supplémentaire vers un accord universel pour contenir le réchauffement sous le seuil des 2  °C par rapport à l'ère préindustrielle  ne semble pas avoir été saisi par les membres de la CCNUCC. En une semaine de débats, le document de 136 pages n’a perdu que 5% de son volume initial. «  Il est urgent de faire plus de progrès substantiels et d'avancer à un rythme plus soutenu », a insisté, lundi 8  juin en assemblée, l'ambassadrice sud-africaine Nozipho Mxakato-Diseko.

Categorie: 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.