Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » J'agis : les Eco-gestes » Achetez bien! » Les étiquettes énergie
Isolez vos combles pour 1€ !

Les étiquettes énergie

économie d'énergie étiquette énergie

Etiquette énergie : Choisissez le bon produit

Les étiquettes énergies existent depuis maintenant 10 ans. Elles prennent naissance sous les directives de l’union européenne en 1992 mais les Français ne la voient éclore qu’à partir de 1995. Elle est mise en place notamment sous l’impulsion du pack énergie climat dont l’objectif est d’économiser 20% de la consommation énergétique de l’Union d’ici à 2020. L’étiquette énergie est une fiche destinée aux consommateurs européens et qui évalue les performances énergétique d’un produit, d’un logement ou bien d’un véhicule en lui attribuant une note allant d’A+++ (économe en énergie ou efficient) à G (très énergivore). Le législateur précise que « La fourniture d’une information exacte, pertinente et comparable sur la consommation énergétique spécifique des produits liés à l’énergie devrait orienter le choix de l’utilisateur final au profit des produits consommant, directement ou indirectement, moins d’énergie et d’autres ressources essentielles pendant l’utilisation ». 

A travers l’étiquette énergie les autorités veulent pointer du doigt les appareils les plus efficaces pour les citoyens européens. 

 
Dans quel domaine peut-on les retrouver? 

    • Logement/ bâtiments tertiaires
    • Automobile
    • Electroménager
      • Réfrigérateurs, congélateurs et appareils combinés
      • Lave-linge, sèche-linge et appareils combiné
      • Lave-vaisselle domestiques
      • Fours domestiques
      • Climatiseurs domestiques
    • Ampoules électriques

Comment est attribuée la note d’une étiquette énergie ? 
 
La note de l’étiquette énergie ne dépend pas seulement de la consommation de KWh. C’est une note attribuée selon un indice calculé grâce à divers critères techniques d’un appareil comme par exemple sa consommation par rapport au volume de ses compartiments ou bien sa consommation sur un nombre de cycle définit par rapport aux litres d’eau consommés, etc…
 
Vous pouvez retrouver l’intégralité des calculs d’indice par appareil dans la directive 2002/31/CE.  

A quoi ressemblent les étiquettes énergie ?
 Etiquette Efficacité énergétique

Fin 2011 une directive européenne a mis à jour la forme des étiquettes énergie afin de l’utiliser dans le commerce et ainsi simplifier la lecture pour le consommateur. Le premier espace indique sur l’étiquette le fabriquant ainsi que le modèle. Le second espace composé de flèches de couleurs et d’une note allant de A à G a été remodelé sur la nouvelle étiquette. La nouvelle étiquette permet d’aller jusqu’à A+++ et supprime complètement les notes allant en dessous de D. Il faut noter que les classes A+++ signalent les appareils qui consomment 30 à 60% d’énergie de moins qu’un appareil de classe A. Le troisième encart lui indique le nombre de kWh consommés dans des conditions d’essai normalisées. Il faut noter que l’affichage a été simplifié. La quatrième partie est destinée aux spécificités du produit comme par exemple la contenance d’un produit ou bien la pollution sonore qu’il peut dégager. 


Les étiquettes énergie sous d’autres formes

Les DPE
L’objectif du DPE, intervenant dans le cadre de la directive européenne 2002/91, est dans un premier temps d’informer le futur propriétaire sur la consommation énergétique du logement et le cout moyen de celui-ci. Cette information est possible grâce à une méthode de calcul établie par le gouvernement à travers le relevé des consommations sur 3 ans. Dans un deuxième temps le DPE aboutira à l’établissement de deux étiquettes « climat » et « énergie » indiquant respectivement les consommations en kWh/m2/an ainsi que la quantité de CO2 dégagé par kg/m2/an donnant lieu à une note générale comprise entre A et G.

Étiquette DPE 

Un DPE doit permettre de donner suffisamment de clés ou de conseils aux propriétaires ou locataires quant à la gestion de l’énergie chez lui. Les DPE sont aujourd’hui obligatoires et doivent être réalisé par le vendeur ou le loueur avant tout mise à disposition d’un tiers. Le prix moyen d’un DPE est de 150 €.

Les véhicules
L’étiquetage Energie/CO2 des véhicules particuliers neufs est obligatoire depuis mai 2006 sur tous les lieux de vente en France. Elle fonctionne sur le même principe que les DPE ainsi que les autres étiquettes énergies. Elle précise en plus les consommations de carburant des véhicules. 
Etiquette Automobile 
Toutefois, une mesure de bonus-malus fortement incitative a été prise sur les véhicules de particuliers dans le cadre du grenelle de l’environnement. Les usagers pouvaient bénéficier d’un bonus allant jusqu’à 5000€ en 2011 si le taux d’émissions en g de CO2/km était inférieur à 61g. A l’inverse un malus pouvait être appliqué si un véhicule dépassait les 240g de CO2/km émis.
 
Enfin, nous pouvons ajouter que de nouvelles étiquettes indiquant le poids en CO2 apparaît ou apparaitra dans l’univers du textile ou de la grande consommation. C’est le cas pour le groupe Casino qui travaille depuis 2006 à mettre en place une information sur le cycle de vie de ses produits. Cela vise à montrer l’impact de ses produits sur l’environnement en termes de CO2 dégagés.



Sources : « En quoi les étiquettes énergies ont-elles un impact sur le consommateur », Benjamin Ampillac


Image: 

Achetez bien!

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.