Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » Les CEE peu connus dans les secteurs de l’industrie et du tertiaire

Les CEE peu connus dans les secteurs de l’industrie et du tertiaire

Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) sont encore peu connus dans l’industrie et le tertiaire selon une synthèse d’enquêtes effectuée entre 2011 et 2015 par le Ceren* pour l’Ademe. Lors de la deuxième période du dispositif, le taux de connaissance est passé de 18% à 64% dans l’industrie. D’après Marie-Christine Prémartin, directrice exécutive des programmes de l’Ademe,  « seulement 34% de ceux qui en avaient connaissance l’ont utilisé ». Dans le tertiaire, 2% seulement des établissements utilisent les CEE, sans réelle évolution sur la période, contrairement à l’industrie. Tant pour l’industrie que pour le tertiaire, ce sont surtout les gros établissements qui utilisent le dispositif. Moins de 10% des entreprises de moins de 20 salariés ont déjà bénéficié d’un CEE alors qu’un industriel sur trois et un gestionnaire sur cinq en ont déjà bénéficié pour les sites de plus de 500 salariés.

L’objectif d’une économie de 460 TWh, fixé pour la deuxième période du dispositif des CEE, a cependant été atteint « assez facilement » par les obligés, constate Marie-Christine Prémartin. Les CEE ont particulièrement impacté le secteur du résidentiel qui concentre près de 60% des actions effectuées dans le cadre du dispositif. Les CEE ont représenté un investissement de 550 millions d’euros pour les obligés lors de la deuxième période du dispositif (2011 à 2014) et ont engrangé 16 milliards d’euros de travaux pour l’efficacité énergétique. Pour la troisième période (2015 à 2017), le Ceren* propose de «diffuser la réalisation d’évaluation ex-post ».

 

*Ceren : Centre d'études et de recherches économiques sur l'énergie 

Categorie: 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.