Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » Le marché de l’immobilier français dominé par les logements énergivores

Le marché de l’immobilier français dominé par les logements énergivores

Les propriétaires sont plutôt réticents à l’idée d’améliorer la performance énergétique de leur logement. Selon un sondage que publie ce mardi 9 juin le réseau Orpi, 53% des propriétaires interrogés se sentent plus ou moins concernés par la performance énergétique de leur logement. Seuls 38% d’entre eux l’ont fait auditer. La grande majorité des autres (93%) n’entend améliorer leur situation énergétique. Les locataires sont d’un tout autre avis : un sur deux estime «mauvaise» la performance énergétique du logement qu’il occupe. 75% prennent en compte les caractéristiques thermiques pour choisir maison ou appartement. Pourcentage qui atteint 88% pour les futurs acheteurs.

Encore impossible à quantifier, la performance énergétique des logements a pourtant une valeur. Si la plupart des petites annonces diffusées par les agences comportent l’étiquette énergie, «tel n’est pas le cas de celles qui sont publiées par les journaux spécialisés», regrette Bernard Cadeau, président du groupement Orpi. Sur les 735 000 logements vendus l’an passé, 64% étaient énergivores et moins de 2% classés dans les catégories A et B. La loi sur la transition énergétique devrait aidé à améliorer la situation et limiter la mise sur le marché de logements énergivores.

Categorie: 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.