Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » Le charbon vient perturber les objectifs climatiques de l’Allemagne

Le charbon vient perturber les objectifs climatiques de l’Allemagne

Le communiqué publié lundi 8 juin par les dirigeants du G7 (Etats-Unis, Canada, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie), a été clair sur la situation énergétique de l’Allemagne. Le G7 a préconisé la « décarbonisation de l’économie » allemande.

La sortie du nucléaire du mix énergétique allemand en 2011 a redirigé la production énergétique vers le charbon et le lignite. Ceux-ci étant moins couteux que le gaz, étant donné le prix très bas de la tonne de CO2. La sortie du nucléaire a permis aux énergies renouvelables de prendre une place importante dans le mix énergétique (27% de l’électricité produite). Seulement, la production d’électricité issue d’énergies renouvelables est variable, dépendant du vent ou du soleil. Il est donc nécessaire de disposer d’une autre source d’énergie pouvant compenser un manque. L’Allemagne a donc payé sa sortie du nucléaire par une forte utilisation du charbon, qui représente maintenant 45% de la production d’électricité. A ce rythme, l’Allemagne ne réalisera pas son objectif de réduire de 40% d’ici à 2020 ses émissions de CO2 par rapport à 1990. Elle en est actuellement à 27% de réduction.

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.