Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » Je rénove » Les énergies renouvelables chez vous » Le bois énergie
Isolez vos combles pour 1€ !

Le bois énergie

Le bois énergie se dit de toutes les applications du bois en tant que combustible. Il est l'une des sources d'énergie les plus anciennement utilisées par l'humanité et s’affirme aujourd’hui comme la première source d’énergie renouvelable en France. En plus de générer des économies d’énergie, le bois est une énergie 100% écologique.
Économique et écologique, le bois présente un bon rendement énergétique, s’il est utilisé avec des matériaux performants, notamment les chaudières à bois, dites biomasse.


Les appareils indépendants de chauffage au bois

La cheminée
Utilisée pour se chauffer, la cheminée est appréciée pour son esthétisme et sa convivialité. En matière de chauffage, les cheminées à foyer ouvert sont peu efficaces. Leur rendement calorifère ne dépasse pas 10 à 20%.
Le foyer fermé (par une vitre ou une porte) chauffe la pièce par rayonnement et par convection, ce qui permet d’augmenter considérablement le rendement de la cheminée, passant de 10-20% pour les cheminées ouvertes à 70-85%. Certains modèles de foyers fermés peuvent être équipés d'un système distribuant l'air chaud dans les différentes pièces grâce à un réseau de gaines souples et d'un ventilateur.


Le poêle
Il existe de nombreux types de poêles avec des procédés de transmission de chaleur variés : le rayonnement, la convection, et le double fonctionnement.
 
Le poêle à accumulation
 
Il offre une chaleur par rayonnement permettant de chauffer l’intérieur pendant plus de 10 heures avec seulement 3 heures de chauffe. La chaleur est directement absorbée par les murs et autres mobiliers, permettant à l’air de ne pas se dessécher. Idéal pour les grands espaces, le rendement peut atteindre 90%. Par contre, le poêle est très lourd et difficilement déplaçable. Le choix de l’emplacement doit donc être réfléchi.
 
Le poêle à convection
 
Il fait circuler la chaleur en la propulsant vers le haut de l’habitation. Il ne permet cependant pas une excellente circulation de l’air chaud, qui s’accumule surtout en hauteur. De plus, la chaleur produite est plus asséchante que le poêle à accumulation.
 
Le poêle à double fonctionnement
 
Il couple les propriétés des deux systèmes précédents. Il génère plus de chaleur et constitue la solution adoptée par le plus grand nombre.


Chaudière biomasse
La chaudière biomasse est système fonctionnant à l’énergie bois, sous granulés, pellets ou bûches. Il s’agit d’un chauffage central, c’est-à-dire qu’elle chauffe toute la maison dans laquelle elle est installée. Il existe deux types de chaudières biomasse : la manuelle et l’automatique.

chaudiere biomasse fonctionnement



Les chaudières biomasses manuelles
Grâce à un bois de bonne qualité, elles offrent une combustion lente et efficace. Le chargement de la chaudière doit se faire régulièrement par l’intermédiaire de son utilisateur. Dans ce cas, il faut veiller à bien choisir le combustible adéquat pour profiter d’un meilleur rendement.
Enfin, la chaudière doit être dotée d’un extracteur qui aspire les fumées.


Les chaudières biomasses automatiques
A plaquettes ou à granulés, ces chaudières vous font bénéficier d’un chauffage complètement automatisé. Elles sont facilement intégrables au logement et permettent un cycle programmable à l’avance en fonction des besoins du chauffage. 
Les chaudières biomasses automatiques s’alimentent avec des plaquettes (obtenues à partir du déchiquetage d’arbres et de branches) ou avec des granulés (obtenus après compression et agglomération de sciure de bois).
A titre informatif, la combustion de granulés est de meilleure qualité que celle de plaquettes. Il est également possible d’opter pour un fonctionnement mixte avec les chaudières à double foyer (un pour le bois, l’autre pour les granulés).





LE SAVIEZ-VOUS : Il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt de 15% jusqu’à fin 2012  pour l’installation d’un système de chauffage utilisant une énergie renouvelable, comme c’est le cas du bois. Il faut pour cela que le système offre un rendement supérieur ou égal à 70%, et que la concentration en monoxyde de carbone soit inférieure ou égale à 0,6%.
Image: 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.