Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » La protection des océans rapporte beaucoup plus qu’elle ne coûte

La protection des océans rapporte beaucoup plus qu’elle ne coûte


Pour la journée mondiale de l’océan, le World Wildlife Fund (WWF) a livré le premier chiffrage économique jamais réalisé sur la valeur des services écosystémiques rendus par les mers du globe. D’après les calculs du cabinet international Boston Consulting Group (BCG), les océans totalisent 24 000 milliards de dollars d’actifs composés de la valeur de la biomasse accumulée, et de celle des activités commerciales et de transport qu’ils supportent. Leur produit marin brut (PMB), bâti sur les mêmes critères que le produit national brut (PNB), ferait de tous les océans réunis la septième puissance économique mondiale en totalisant 2 500 milliards de dollars.

Un bénéfice de 920 milliards de dollars et 180 000 emplois créés

Une seconde étude du WWF juge que la  protection du capital marin est rentable. Selon les chercheurs de l’Université libre d’Amsterdam, la sauvegarde des ressources marines pourrait générer jusqu’à 920 milliards de dollars de bénéfice d’ici à 2050 et créer 180 000 emplois. La condition sine qua non pour obtenir de tels bénéfices serait que les aires marines soient étendues jusqu’à représenter 10% de la surface des océans d’ici à 2030 et 30% d’ici à 2030, contre 4% actuellement.


 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.