Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » La conférence de Doha ouvre la voie à des fonds d’aide pour les pays pauvres

La conférence de Doha ouvre la voie à des fonds d’aide pour les pays pauvres

C'est la première fois que des pays en développement reçoivent ces garanties et que les termes « pertes et dommages liés aux impacts du changement climatique » sont inscrits dans un document juridique international. Les engagements se sont toutefois arrêtés avant de mentionner la responsabilité juridique ou l'obligation de payer des compensations de la part des pays riches.
 
Les Etats-Unis se sont opposés à des propositions qui auraient permis la création d’une institution internatio-nale en vue de rassembler et distribuer des fonds aux pays vulnérables. L’argent sera considéré comme une « aide » afin d’éviter tout contentieux. Des questions clés seront discutées l’année prochaine lors de la confé-rence sur le climat à Varsovie, dont celle de la distribu-tion des fonds, via des banques spécifiques. 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.