Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » Conférence Environnementale le 14 & 15 Septembre

Conférence Environnementale le 14 & 15 Septembre

Le mercredi 29 Août, Delphine Batho a réuni les parties prenantes à la conférence environnementale lors d’une réunion préparatoire. La prochaine aura lieu le 7 Septembre. 
La conférence se tiendra au Palais Iéna, siège du Cese (Conseil écono-mique social et environnemental), sera ouverte par François Hollande et clôturée par Jean-Marc Ayrault. Les cinq tables rondes se tiendront en parallèle. Ont été désignés les ministres qui devraient présider les différentes tables rondes, ainsi que les « facilitateurs » : 
Transition énergétique : 
Présidents : Delphine Batho et Arnaud Montebourg 
Facilitateur : Laurence Tubiana, directrice de l’Iddri (Institut du développe-ment durable et des relations internationales) 
Fiscalité écologique : 
Présidents : Pierre Moscovici (Eco Finances) et Jérome Cahuzac (Budget) 
Facilitateur : Thierry Wahl, inspecteur général des finances
Jean-Marc Ayrault affirme que « l’objectif premier est d’engager un vaste plan d’efficacité énergétique » basé sur la diversification du bouquet énergétique via le développement des énergies renouvelables et sur la réduction des consommations énergétiques. Cependant la France doit continuer de disposer de « sources d’énergie fiables et bon marché ». Ceci passe par le maintien du nucléaire comme filière d’excellence en termes de sureté et de sécurité, tout en diminuant sa part de 75 à 50% dans la production d’électricité d’ici 2025. Delphine Batho confirmait la position du gouvernement sur BFM TV mercredi 29 Août, de continuer d’investir dans le nucléaire ET dans les énergies renouvelables. 
 
Les enjeux : concilier social et environnementale, comme promis.
 
Lors de la conférence sociale de Juillet, le gouvernement concluait entendre sortir de la crise économique actuelle au moyen d’une ré-industrialisation du pays, laquelle suppose une énergie abordable. C’est en cela qu’il tente donc de contenir la flambée des prix de l’énergie par différents moyens (tarification progressive du gaz et de l’électricité, réduction des prix des carburants) et de réduire les exportations (relance le débat sur les gaz de schiste, considère le nucléaire comme filière d’avenir). Mais pour Arnaud Gossement, avocat en droit de l’environnement, « l’enjeu n’est pas de conserver un modèle économique fondé sur une croissance procédant d’une énergie abordable mais bien de passer à une économie de l’énergie chère ». 
 
Concilier mesures françaises et objectifs européens
 
Cette conférence pourrait être l’occasion de fixer des objectifs pour que la France améliore sa capacité à transposer ses engagements européens, et également de militer pour la création d’une véritable Europe de l’énergie aux règles uniformes. 
 
Qui participe? 
 
Les parties prenantes au Comité National du Développement Durable et du Grenelle de l’Environnement (CNDDGE) se structurent autour de quatre collèges: élus, entreprises, organisations syndicales de salariés, et associations de protection de l’environnement. 
 
Categorie: 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.