Connectez-vous

×
Vous êtes ici : Accueil » J'économise » Pour la rénovation » Action Logement
Isolez vos combles pour 1€ !

Action Logement

On connaît bien Action Logement sous le nom de « 1% Logement ». Cette institution  est en fait la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction  depuis 1953. Les entreprises du secteur privé de plus de 20 salariés doivent consacrer 1% de la masse salariale au financement de la résidence principale des salariés.  Aujourd’hui, ce taux est fixé à 0,45% après plusieurs baisses consécutives, d’où le changement de dénomination. Action Logement propose certains prêts d’acquisition ou d’amélioration de l’habitat incitant à une meilleure performance énergétique de l’habitat. Si vous travaillez dans une entreprise privée, vous pouvez peut-être prétendre à un des prêts ci-dessous. D’autres cas (sinistrés des catastrophes naturelles, jeunes en recherche d’emploi…) sont listés sur le site d’Action Logement.

Prêt Travaux d’amélioration et d’agrandissement 


Quelles sont les conditions ?
Le logement doit être à usage de résidence principale. Le prêt peut financer les travaux suivants :
  • Travaux d’amélioration ouvrant droit à une subvention de l’Anah 
  • Travaux d’amélioration de la performance énergétique 
  • Travaux d’amélioration d’un logement
  • Travaux d’agrandissement de logement conduisant à la création d’une surface habitable d’au moins 
  • 14m2 (Consulter le CIL)


Qui peut en bénéficier ?
Les salariés des entreprises du secteur privé non agricole de 10 salariés et plus (y compris préretraités),  quelle que soit l’ancienneté et quelle que soit la nature du contrat de travail et retraités depuis moins de 5 ans d’une entreprise du secteur privé non agricole de 10 salariés et plus, justifiant de ressources inférieures aux plafonds PLI : revenu fiscal de référence du ménage n-2 (ou n-1 si plus favorable).


La personne physique bénéficiaire de l’aide doit être 
    • L’occupant du logement, propriétaire ou, le cas échéant, locataire pour les travaux lui incombant avec l’autorisation, si nécessaire, du bailleur 
    • Ou le propriétaire bailleur dans le cas des travaux d’amélioration de la performance énergétique 
    • Les sociétés civiles immobilières constituées entre parents et alliés jusqu’au quatrième degré inclus  sont assimilées à des personnes physiques


Quel montant pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique ?
Le prêt peut financer 100% du prix de revient prévisionnel de l’opération, s’entendant du coût des travaux et des honoraires y afférents, y compris les diagnostics, dans la limite de 10 000 €. Ce plafond peut être majoré de 5 000 € pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique. 
Image: 

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'Énergie et participez aux débats.



Connectez-vous

Saisissez votre nom d'utilisateur pour economiedenergie.fr.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

×

Newsletter

Découvrez toute l'actualité d'Economie d'énergie et participez aux débats.